Comparaison des cartes

Veuillez sélectionner une circonscription électorale selon l'ancienne carte (2011) pour visualiser la nouvelle délimitation en fonction de la prochaine carte électorale du Québec (décision finale du 23 février 2017). La proposition préliminaire et la proposition révisée peuvent également être affichées en choisissant l’onglet correspondant. Vous pouvez ainsi suivre l’évolution des travaux de la Commission qui ont mené à l’établissement de la nouvelle carte électorale du Québec. Les 125 nouvelles circonscriptions sont entrées en vigueur le 23 août 2018.

Nouvelle délimitation (décision finale 2017)

OU
Circonscription de 2011
Nouvelle(s) circonscription(s)
Limite municipale (31 janvier 2017)
Limite d'arrondissement
Ligne à haute tension
Voie ferrée
Circonscription de 2011
Nouvelle(s) circonscription(s)
Limite municipale (31 janvier 2017)
Limite d'arrondissement
Ligne à haute tension
Voie ferrée

Description de la nouvelle circonscription électorale

La circonscription de Laviolette–Saint-Maurice comprend les municipalités suivantes : Grandes-Piles (VL), La Bostonnais (M), Lac-Édouard (M), La Tuque (V), Notre-Dame-du-Mont-Carmel (P), Saint-Roch-de-Mékinac (P), Shawinigan (V) et Trois-Rives (M).

Elle comprend aussi les réserves indiennes suivantes : Coucoucache, Obedjiwan et Wemotaci.

Elle comprend également les territoires non organisés suivants : Lac-Boulé, Lac-Masketsi, Lac-Normand et Rivière-de-la-Savane.


La circonscription de Maskinongé comprend les municipalités suivantes : Charette (M), Louiseville (V), Maskinongé (M), Saint-Alexis-des-Monts (P), Sainte-Angèle-de-Prémont (M), Saint-Barnabé (P), Saint-Boniface (M), Saint-Édouard-de-Maskinongé (M), Saint-Élie-de-Caxton (M), Saint-Étienne-des-Grès (P), Saint-Justin (M), Saint-Léon-le-Grand (P), Saint-Mathieu-du-Parc (M), Saint-Paulin (M), Saint-Sévère (P), Sainte-Ursule (P) et Yamachiche (M).

Elle comprend aussi la partie de la Ville de Trois-Rivières située à l’ouest de l’autoroute de l’Énergie (55).


La circonscription de Trois-Rivières comprend la partie de la Ville de Trois-Rivières délimitée comme suit : la limite de la Ville de Trois-Rivières, la rivière Saint-Maurice, incluant toutes les îles situées à son embouchure, la limite de la Ville de Trois-Rivières dans le fleuve Saint-Laurent et l’autoroute de l’Énergie (55).

Description de la circonscription électorale proposée

La circonscription de Champlain comprendrait les municipalités suivantes : Batiscan (M), Champlain (M), Notre-Dame-du-Mont-Carmel (P), Sainte-Anne-de-la-Pérade (M), Sainte-Geneviève-de-Batiscan (P), Saint-Luc-de-Vincennes (M), Saint-Maurice (P), Saint-Narcisse (P), Saint-Prosper-de-Champlain (M) et Saint-Stanislas (M).

Elle comprendrait aussi la partie de la Ville de Trois-Rivières située à l’est de la rivière SaintMaurice excluant toutes les îles situées à son embouchure.


La circonscription de Laviolette comprendrait les municipalités suivantes : Grandes-Piles (VL), Hérouxville (P), La Bostonnais (M), Lac-aux-Sables (P), Lac-Édouard (M), La Tuque (V), Notre-Dame-de-Montauban (M), Saint-Adelphe (P), Saint-Roch-de-Mékinac (P), Saint-Séverin (P), Sainte-Thècle (M), Saint-Tite (V) et Trois-Rives (M).

Elle comprendrait aussi la Ville de Shawinigan à l’exception de la partie de cette ville qui correspond à l’ancienne Ville de Shawinigan-Sud, telle qu’elle existait le 31 décembre 2001.

Elle comprendrait également les réserves indiennes suivantes : Coucoucache, Obedjiwan et Wemotaci.

Elle comprendrait, de plus, les territoires non organisés suivants : Lac-Boulé, Lac-Masketsi, Lac-Normand et Rivière-de-la-Savane.


La circonscription de Maskinongé comprendrait les municipalités suivantes : Charette (M), Louiseville (V), Maskinongé (M), Saint-Alexis-des-Monts (P), Sainte-Angèle-de-Prémont (M), Saint-Barnabé (P), Saint-Boniface (M), Saint-Édouard-de-Maskinongé (M), Saint-Élie-de-Caxton (M), Saint-Étienne-des-Grès (P), Saint-Justin (P), Saint-Léon-le-Grand (P), Saint-Mathieu-du-Parc (M), Saint-Paulin (M), Saint-Sévère (P), Sainte-Ursule (P) et Yamachiche (M).

Elle comprendrait aussi la partie de la Ville de Trois-Rivières située à l’ouest de l’autoroute de l’Énergie (55).

Elle comprendrait également la partie de la Ville de Shawinigan qui correspond à l’ancienne Ville de Shawinigan-Sud, telle qu’elle existait le 31 décembre 2001.

Description de la circonscription électorale proposée

La circonscription de Laviolette–Saint-Maurice comprendrait les municipalités suivantes : Grandes-Piles (VL), La Bostonnais (M), Lac-Édouard (M), La Tuque (V), Saint-Roch-de-Mékinac (P), Shawinigan (V) et Trois-Rives (M).

Elle comprendrait aussi les réserves indiennes suivantes : Coucoucache, Obedjiwan et Wemotaci.

Elle comprendrait également les territoires non organisés suivants : Lac-Boulé, Lac-Masketsi, Lac-Normand et Rivière-de-la-Savane.


La circonscription de Maskinongé comprendrait les municipalités suivantes : Charette (M), Louiseville (V), Maskinongé (M), Saint-Alexis-des-Monts (P), Sainte-Angèle-de-Prémont (M), Saint-Barnabé (P), Saint-Boniface (M), Saint-Édouard-de-Maskinongé (M), Saint-Élie-de-Caxton (M), Saint-Étienne-des-Grès (P), Saint-Justin (M), Saint-Léon-le-Grand (P), Saint-Mathieu-du-Parc (M), Saint-Paulin (M), Saint-Sévère (P), Sainte-Ursule (P) et Yamachiche (M).

Elle comprendrait aussi la partie de la Ville de Trois-Rivières délimitée comme suit : la limite de la Ville de Trois-Rivières, l’autoroute de l’Énergie (55), la ligne à haute tension située directement au nord du boulevard des Chenaux, la voie ferrée des Chemins de fer Québec-Gatineau, l’autoroute Félix-Leclerc (40) et l’autoroute de l’Énergie (55).


La circonscription de Trois-Rivières comprendrait la partie de la Ville de Trois-Rivières délimitée comme suit : la limite de la Ville de Trois-Rivières, la ligne à haute tension située au sud de la rue Saint-Alexis, le ruisseau Lachapelle, la rivière Saint-Maurice (incluant toutes les îles situées à son embouchure), la limite de la Ville de Trois-Rivières dans le fleuve Saint-Laurent, l’autoroute de l’Énergie (55), l’autoroute Félix-Leclerc (40), la voie ferrée des Chemins de fer Québec-Gatineau, la ligne à haute tension située directement au nord du boulevard des Chenaux et l’autoroute de l’Énergie (55).

Elle comprendrait aussi la Paroisse de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Description de la nouvelle circonscription électorale

La circonscription de Laviolette–Saint-Maurice comprend les municipalités suivantes : Grandes-Piles (VL), La Bostonnais (M), Lac-Édouard (M), La Tuque (V), Notre-Dame-du-Mont-Carmel (P), Saint-Roch-de-Mékinac (P), Shawinigan (V) et Trois-Rives (M).

Elle comprend aussi les réserves indiennes suivantes : Coucoucache, Obedjiwan et Wemotaci.

Elle comprend également les territoires non organisés suivants : Lac-Boulé, Lac-Masketsi, Lac-Normand et Rivière-de-la-Savane.


La circonscription de Maskinongé comprend les municipalités suivantes : Charette (M), Louiseville (V), Maskinongé (M), Saint-Alexis-des-Monts (P), Sainte-Angèle-de-Prémont (M), Saint-Barnabé (P), Saint-Boniface (M), Saint-Édouard-de-Maskinongé (M), Saint-Élie-de-Caxton (M), Saint-Étienne-des-Grès (P), Saint-Justin (M), Saint-Léon-le-Grand (P), Saint-Mathieu-du-Parc (M), Saint-Paulin (M), Saint-Sévère (P), Sainte-Ursule (P) et Yamachiche (M).

Elle comprend aussi la partie de la Ville de Trois-Rivières située à l’ouest de l’autoroute de l’Énergie (55).


La circonscription de Trois-Rivières comprend la partie de la Ville de Trois-Rivières délimitée comme suit : la limite de la Ville de Trois-Rivières, la rivière Saint-Maurice, incluant toutes les îles situées à son embouchure, la limite de la Ville de Trois-Rivières dans le fleuve Saint-Laurent et l’autoroute de l’Énergie (55).

Liste des abréviations

Origine et signification

Créée en 1792, la circonscription électorale de Saint-Maurice est située dans la région administrative de la Mauricie et comprend une partie de la ville de Shawinigan.

Le toponyme renvoie à la rivière et à la seigneurie Saint-Maurice dont la promesse de concession, par l’intendant Jean Talon, a lancé des travaux de défrichement en 1668 par Maurice Poulin de La Fontaine (vers 1620-1676). Ce dernier fut procureur fiscal, juge et procureur du roi à Trois-Rivières. François Poulin de Francheville, un de ses petits-fils, établit un siècle plus tard une société pour l’établissement d’une fonderie. C’est en l’honneur de Maurice Poulin que la rivière et la seigneurie auraient été nommées Saint-Maurice. Plus récemment, au milieu du XXe siècle, il aurait également inspiré le choix du nom de la région de la Mauricie.

Sources